jeudi 29 mars 2018 de 20:00 à 22:00

conférence scientifique à la bibliothèque

Intervenante : Mathile Radiguet, chercheur à ISTerre, Institut des sciences de la Terre .

Les séismes lents

Les séismes lents, illustrationDécouverts il y a une vingtaine d’années, les « séismes lents » sont des glissements imperceptibles qui durent quelques semaines à quelques mois, ne génèrent pas d’ondes sismiques et ne provoquent pas de dégâts. Pourtant, ils peuvent libérer autant d’énergie qu’un séisme de magnitude 7,5. Comprendre ces glissements lents et leurs relations avec les séismes ordinaires est donc fondamental pour mieux évaluer le risque sismique. Or, pour la première fois, des chercheurs viennent de démontrer qu’un séisme lent peut déclencher un séisme classique. Les chercheurs de l’Institut des sciences de la Terre (CNRS/Université Grenoble Alpes/IRD/Université Savoie Mont Blanc/IFSTTAR), avec des collègues de l’université de Mexico, ont montré que le séisme de magnitude 7,3 qui s’est produit à Papanoa le 18 avril 2014 était la conséquence d’un glissement lent initié deux mois plus tôt dans la région d’Acapulco (État mexicain de Guerrero).

Source

Crédit photo :  Nathalie Cotte


La soirée en photos

 

 

 


Notre sélection sur le sujet

Ajouter au calendrier
Partager "Les séismes lents" sur facebookPartager "Les séismes lents" sur twitterLien permanent
RetourHaut