Critique

 

Les arpenteurs (Kim Zupan)

note: 5Les Arpenteurs Nadine - 25 février 2015

Effectivement, les éditions Gallmeister sont de fins limiers pour dénicher des talents littéraires insoupçonnés. Bien que de longs dialogues se déroulent dans une prison, ce n'est pas un roman sur le milieu carcéral, mais plutôt sur la liberté, à travers des descriptions sublimes de la nature. Pas du tout de paysages grandioses, de grands espaces, non .... Mais une nature ordinaire, insignifiante, mais sublimée par une écriture lumineuse. Le prisonnier n'est pas celui qu'on croit. Le jeune adjoint du shérif s'en rend bien compte, au fur et à mesure de ses échanges avec le vieux criminel au passé très chargé. Nous sommes tous plus ou moins prisonniers des barreaux invisibles qui se dressent sournoisement dans nos vies. NG