Critique

 

La mer, le matin (Margaret Mazzantini)

note: 4La Mer, le matin Nadine - 26 septembre 2012

la particularité de Margaret Mazzantini, c'est qu'elle est capable d'écrire de très beaux romans sur la guerre. Elle parvient avec virtuosité à écrire de belles histoires de femmes dans un contexte d'horreur; Comme dans "Venir au monde", elle s'inspire d'un conflit récent. Ici il s'agit du conflit libyen, jusqu'à la chute de Khadafi. A travers deux beaux portraits de femmes, chacune d'un côté de la Méditerranée, elle évoque le passé colonial de la Libye, l'exil, le déracinement et les récents drames de Lampedusa. Sa délicatesse pour décrire la douleur est salutaire : nous nous sentons concernés ... presque impliqués ! Efficace. NG