Critique

 

Askja (Ian Manook)

note: 4Un polar original Anne - 29 novembre 2019

Un cadavre introuvable, un sniper qui vise les lieux touristiques, un témoin atteint de la maladie d'Alzheimer qui disparait...voilà à quoi est confronté l'inspecteur Kornélius Jakobsson, avec pour toile de fond le désert isolé de l'Askja, dominé par un volcan. Pour les besoins de l'enquête, il est entre autres affublé de deux policiers Komsi et Spinoza (ce sont des surnoms), dignes de Dupont et Dupond. Kornélius devra aussi se confronter à sa propre histoire familiale pour avancer.
Un polar bien mené, souvent drôle, avec des situations parfois irréalistes. Les personnages hauts en couleurs apportent un vrai plus.
Un polar original qui renouvelle un peu le genre. A lire.