Critique

 

Que tout soit à la joie (Emmanuelle de Boysson)

note: 4QUE TOUT SOIT A LA JOIE Danielle - 8 octobre 2019

Belle lecture dans l’ambiance des années 70.

Le roman d’E. De Boisson se nourrit d’un drame familial dont il est interdit de parler en famille.
Nous sommes dans les années 70 et Juliette devra s’affranchir du carcan de son éducation bourgeoise pour réhabiliter la mémoire de son Oncle, le Cardinal Dantec, théologien, scientifique, érudit, aimé et admiré de tous. Décédé chez une prostituée.
Cet homme avait-il une double vie, peut-on être un homme de Dieu et un homme de chair ?
Dans cette recherche de vérité, l’émancipation de Juliette fait l’attrait de ce roman.