Critique

 

Les méandres du Nil (Robert Solé)

note: 5LES MEANDRES DU NIL Danielle - 5 juillet 2019


14/4/1831 – 25/10/1836 . Quatre ans et demi. C'est le temps qu'il aura fallu à l'expédition française pour amener d’Égypte l'obélisque de Louqsor que Mehémet-Ali avait offert à Charles X jusque sur la place de la Concorde à Paris.
La reconstitution historique de cette aventure est passionnante. Il s'agissait de transporter ce monstre de pierre d'Egypte jusqu'en France, tout était à inventer et à prévoir, le matériel comme les moyens de transport.
Ce roman est à double lecture car l'avancé de toutes ces prouesses techniques qui nous fait côtoyer le peuple égyptien se fait aussi au rythme d'une histoire d’amour entre un jeune ingénieur
chargé de suivre les travaux et une modiste parisienne qui adhère au nouveau mouvement des Saints Simoniens, prophète d'un monde nouveau qui envisage de percer l'isthme de Suez.