Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 4Compartiment nÊ6 Nadine - 1 février 2014

En gare de Moscou, une jeune femme s'installe dans le train qui l'emmènera à l'autre bout du pays, à Oulan-Bator. Elle doit partager cet espace confiné avec un russe particulièrement repoussant et d'une grande vulgarité. Le lecteur, tout comme la jeune femme, est pris en otage dans ce huis-clos et se trouve contraint d'écouter les loghorrées grossières de ce rustre racontant entre vodka, bouchées d'oignons ou de cornichons, ses prouesses sexuelles avec des prostituées ou encore les violences qu'il a infligées à sa femme. Alors que la jeune femme se livre au lecteur dans un monologue intérieur, les paysages défilent, les villes fantômes se succèdent et se ressemblent. Un roman très intéressant servi par une écriture subtile. NG